Sur ce salut signé Brigitte (1979)

Sur ce salut signé Brigitte

 
Sur ce salut signé Brigitte
Et le passé est il un rite
Quand le présent résonne
Dans une pièce vide ou sonne
Encore quelques éclats de joie
 
Et le passé est il un vide
Sur une pale mer sans rides
Comme dans une bouteille
Dont on a bu le miel
Avant de mettre le message
 
Suis sur une ile déserte
Sur un océan sans tempête
Sans soleil, et sans joie
 
Cherche jeune fille céleste
Ayant les yeux de ma requête
Un sourire et un cœur qui bat
 
Jeune femme faisant bonne cuisine
Des mots magiques et des rimes
Et n’ayant ni maitre, ni lois
 
 
Sur ce salut signé Brigitte
Est-ce la tristesse qui t’invite
A bannir ma présence
Et mes nombreux silences
D’un futur dessiné par toi
 
Je comprends que ton cœur s’anime
Quand de moi ne reste que l’abime
D’une folle espérance
Transformée en patience
Au fil des semaines et des mois
 
Petit poisson cherche coquillage
Qui offrirait à son passage
Un ami partageant le froid
 
Petite fée dans son royaume
Attend lettre d’un fils des hommes
Depuis bien trop longtemps déjà
 
Jeune femme cherche présence
Recelant forme d’intelligence
Dans une lettre qui n’arrive pas
 
 
Sur ce salut signé Brigitte
Et l’amitié meurt sous un rite
Qui veut que dans l’absence
On masque son silence
Par un signe, un "je pense à toi"
 
Mais pendant mes années d’errance
Tu fus plus qu’une flamme intense
En mon âme frileuse
Soudain rendue heureuse
Par une pensée cueillie pour toi

De Jean-Michel FREDERIC pour Brigitte VERLHAC
Chanson écrite à Nice en 1979
 
 
En 1982, à Montauroux
 
vendredi 24 juin 2011
par jmfre
popularité : 2%