Des nouvelles de la terre

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Des nouvelles de la terre

  •     Des nouvelles de la terre

Qu’est-ce qui nous tient
Qu’est-ce qui nous amène à être ce qu’on est ce qu’on devient
Est-ce le destin
Existe-t-il quelques lettres
Qui tracent notre chemin
Des doigts pointés sur nos têtes
Qui font de nous des pantins
Et quand nos pensées s’arrêtent
N’y a t’il plus rien

Où va demain
Le lendemain d’la planète
Pas celui du quotidien
On verra bien
Si notre monde implose,
On prendra un autre train
On changera de planète
Comme on change de refrain
Quand une chanson s’arrête

Pars quand tu pars
Pour toi : le monde s’arrête
Coté futur c’est sur
Y a plus rien qui t’inquiète
Ponds tes derniers soupirs
Comme disent les poètes
Les générations à venir
Tu t’en bats le squelette
Pense que ton corps va s’détruire
Ton être disparaître
N’imagines pas revenir
Dans un enfant à naître

Qu’est-ce que tu deviens
Si tu renais famélique
Dans ces pays qui n’ont rien
Lis tes autres destins
Entre les mots pathétiques
De tes journaux du matin
Y a peu de chance qu’on renaisse
Que s’ouvre d’autres chemins
Oublions notre planète
Et son destin

Pars quand tu pars
Pour toi : le monde s’arrête
Coté futur c’est sur
Y a plus rien qui t’inquiète
Ponds tes derniers soupirs
Comme disent les poètes
Les générations à venir
Tu t’en bats le squelette
Pense que ton corps va s’détruire
Ton être disparaître
Tes intuitions, tes souvenirs
N’auront plus raison d’être

Qu’est-ce que tu deviens
Si tout au bout de ta route
Se tient un être serein
Qui te dit ton destin
Était d’Amour et de Doute
As-tu trouvé ce chemin
Qu’as tu donné à la terre
Qu’as tu transmis aux humains
Observes ta vie entière
Dans le creux de tes mains…

Pars quand tu pars
Pour toi : le monde s’arrête
Coté futur t’en est sur
Y a plus rien qui t’inquiète
Ponds tes derniers soupirs
Comme disent les poètes
Les générations à venir
Tu t’en bats le squelette

Pars quand tu pars
Pour toi : le monde s’arrête
Coté futur t’en es sur
Y a plus rien qui t’inquiète

Pars quand tu pars
Pour toi : le monde s’arrête

Jean-Michel FREDERIC
Prenez soin de vous, le futur a besoin de toutes vos compétences.

(Paroles et mélodies : Jean-Michel FREDERIC)
Les chansons dont je suis l’auteur sont libres de droit suivant les conditions que vous trouverez ici.

Fermer le menu